Administrateur des institutions de recherche et de diffusion des connaissances Retour à l'université de Lyon

ADMIRE > Présentation


Présentation

Enjeux et contexte

Depuis une dizaine d'années, de profondes recompositions travaillent le pilotage de la recherche, de l'enseignement supérieur et de l'innovation en France et en Europe.

L'excellence et la réussite d'un projet scientifique et technique reposent de plus en plus sur les capacités à construire des partenariats, à associer des institutions publiques et privées, à administrer le montage et le suivi des projets de recherche.

Les responsables politiques, académiques et économiques ont besoin de nouvelles compétences qui permettent aux institutions qu'ils dirigent de prendre le tournant initié par ces nouvelles conditions de production de la connaissance et de l'innovation.


Objectifs de la formation


La formation ADMIRE est l'un des parcours du master de sciences sociales de l'ENS de Lyon, orgnaisée en partenariat avec Sciences Po Lyon.
Elle a vocation à former des spécialistes de haut niveau, de la gestion des activités de recherche, d’enseignement supérieur et d’innovation, en France et en Europe, dans le public et dans le privé. À l'issue de la formation, ils  seront qualifiés pour jouer le rôle de passeur entre les mondes académique, politique, administratif et  économique. Cette formation s'adresse aussi bien aux étudiants en formation initiale qu'aux professionnels en formation continue. Elle pourra également intéresser des titulaires de doctorat en SHS ou sciences expérimentales qui, à l’issue de leur thèse, souhaitent acquérir des compétences complémentaires pour s’orienter vers des fonctions de gestion et de pilotage de la recherche.

Ils seront notamment capables d'assurer :
  • le pilotage stratégique des politiques de recherche et d'innovation pour le compte de l'Union européenne, de l'État, des collectivités locales, des organismes de recherche, des universités des entreprises et des centres hospitalo-universitaires ;
  • l'ingénierie de projets dans des organismes de recherche, des établissements d’enseignement supérieur, des laboratoires, ou des structures de soutien à la recherche et à l’innovation comme les pôles de compétitivité ;
  • la valorisation scientifique et l’accompagnement du transfert de technologie dans les organismes de recherche, les universités, les entreprises et les cabinets de conseils spécialisés.